En 2019, la Fondation FondaMental Suisse a mis en place un format inédit de projets dits d’amorçage ou « seed projects », une approche qui répond à une demande récurrente des équipes, un besoin « terrain » très attendu et qui permettra de favoriser l’efficacité du financement de la recherche. Nous proposons aux donateurs d’agir comme un déclencheur, de permettre que les idées, les innovations ou encore l’intérêt d’une démarche soient testés plus rapidement : réaliser les études préliminaires nécessaires, comme la collecte préalable de données cliniques ou des tests pilotes de nouveaux dispositifs thérapeutiques par exemple. Si les résultats sont satisfaisants (« proof of concept »), les programmes seront poursuivis et accompagnés dans les phases suivantes de leur développement. Nous serons ainsi, ensemble, plus efficaces pour réduire la souffrance et améliorer la vie des malades, de leurs familles et de leurs proches.

Ce principe « d’amorçage » permet d’agir plus rapidement mais aussi sur des thématiques et un éventail de pathologies psychiatriques plus large. Les projets de coopération transnationale sont prêts : neuromodulation, microbiote, environnement, stigmatisation, sommeil, anxiété, etc., les travaux sélectionnés portent sur les axes prioritaires essentiels à la santé mentale de demain. Chacun à son niveau peut participer à cette dynamique, notre équipe est à votre disposition pour vous en dire plus et vous présenter ces projets.
« Les maladies psychiatriques, première cause de handicap à l’horizon 2020 ». Telle était la prédiction de l’OMS en 2011. Nous y sommes. Tellement reste à faire. Rejoignez-nous !