Les troubles du spectre de l'autisme / TSA


Trouble neuro-développemental d’intensité variable, l’autisme se caractérise par une grande hétérogénéité des cas. Le terme de troubles du spectre de l’autisme (TSA) a l’avantage d’englober des pathologies telles que les troubles envahissants du comportement et le syndrome d’Asperger.
Les troubles du spectre de l’autisme apparaissent généralement dès les premières années de la vie et frappent majoritairement les garçons – quatre garçons pour une fille. Ces troubles envahissants toucheraient aujourd’hui 1 % de la population. Mais les récentes données mondiales signalent une nette progression de la maladie : alors qu’elle ne concernait qu’un enfant sur trois mille dans les années 1970 outre-Atlantique, elle touche aujourd’hui un enfant sur soixante-huit…
Pour définir les TSA, on parle de « triade autistique » : trouble de la communication, altération des interactions sociales, et anomalies comportementales. À cette triade peuvent s’ajouter d’autres spécificités telles que la déficience intellectuelle, un talent dans un domaine particulier, l’attention aux détails ou, plus fréquemment, des problèmes de sommeil.

Traitements - espoirs de la recherche :


Aujourd’hui, les possibilités de prise en charge piétinent, mais les professionnels parviennent de mieux en mieux à comprendre la maladie. Les recherches – effectuées parmi de nombreuses disciplines telles que la génétique, l’épidémiologie, l’immunologie ou l’imagerie cérébrale -, se concentrent sur l’identification des origines, des facteurs de risque et des marqueurs biologiques de la maladie, afin de mieux diagnostiquer et soigner les troubles du spectre de l’autisme.
L’étude des facteurs environnementaux et leur interaction avec les facteurs génétiques, les atteintes virales ou le dysfonctionnement du système immunitaire sont des champs de recherche tout à fait intéressants.
Enfin de nouvelles hypothèses s’appuient sur l’observation des modes de vie des patients et de leurs familles : pour exemple, le rôle du système digestif dans les TSA attire l’attention des chercheurs, l’étude du système nerveux entérique et le microbiote, ces milliers de bactéries qui peuplent le système digestif, sont autant de pistes innovantes, très prometteuses.