De plus en plus de preuves indiquent que les patients atteints du Covid-19 peuvent souffrir de conséquences à long terme sur leur santé physique et mentale. Ces effets sont actuellement désignés sous le nom de syndrome post-Covid-19 ou Covid Long.

Un patient sur 5 atteints de Covid-19 souffre de fatigue et de troubles cognitifs plusieurs mois après son diagnostic initial, selon une nouvelle recherche publiée dans la revue Brain, Behavior, and Immunity. L’étude, qui a analysé les données de dizaines de milliers de patients, a également confirmé que la Covid-19 était associée à une inflammation persistante. Le Dr Roger S. McIntyre, professeur à l’Université de Toronto, auteur de cette nouvelle étude, indique que de nombreux symptômes du Covid Long chevauchent les symptômes de la dépression. Il a étudié comment un des traitements utilisé en psychiatrie, qui soulage le brouillard cérébral et la fatigue, pouvait également aider les personnes atteintes de Covid Long.
Synthèse sur cette étude « Fatigue and cognitive impairment in Post-Covid-19 Syndrome: A systematic review and meta-analysis » sur PsyPost.

Le phénomène inflammatoire chez les patients atteints de troubles de l’humeur et de troubles psychiatriques (en lien avec la Covid-19) a fait l’objet d’une étude collaborative Fondation Fondamental et Fondation FondaMental Suisse publiée en juillet 2021 dans Translational Psychiatry (groupe Nature).

 

Sources & illustration : Psypost, ScienceDirect, Brain, Behavior & Immunity.