L’équipe dirigée par le Docteur Laurent Groc, membre de la Fondation FondaMental en France a confirmé des mécanismes inflammatoires auto-immuns chez 20% des patients atteints de schizophrénies. En décembre 2017, ses travaux ont fait l’objet d’une publication dans la prestigieuse revue Nature Communications.
Outre des implications thérapeutiques remarquables, il est permis d’espérer que les études sur les liens entre le système immunitaire et les troubles psychiatriques permettront aussi d’aider à la déstigmatisation des maladies mentales : elles sont appelées à devenir des maladies « comme les autres ». L’immuno-psychiatrie est un des six axes du programme scientifique de FondaMental Suisse.