Les résultats du programme de recherche « étude des retrovirus & désordres psychotiques » monté entre l’Université de Zurich et l’hôpital universitaire de Créteil (France) ont été présentés lors du Congrès annuel de la Société Internationale de Rercherche sur la Schizophrénie – SIRS, en avril dernier à Florence. Pour mémoire cette étude a permis l’identification d’un rétrovirus endogène actif spécifique présent dans le sang de patients atteints de schizophrénie ou de troubles bipolaires, ouvrant la voie au développement d’innovations thérapeutiques prometteuses. Ces résultats ont donné lieu en 2021 à une publication remarquée dans Translational Psychiatry (groupe Nature).

A nouveau, le financement de la Fondation FondaMental Suisse a permis de confirmer l’intérêt d’une piste scientifique qui va pouvoir être développée. Permettre cette étape est exactement l’intérêt et le but des projets d’amorçage financés par la Fondation.

Pour en savoir plus sur ce projet recherche « étude des retrovirus & désordres psychotiques », c’est ici.
Pour faire un don et financer d’autres projets sur la recherche en santé mentale, c’est .

Source et illustration : FFS, SIRS.