Covid-19 & santé mentale : aider dès maintenant et anticiper l’avenir.

L’impact sur la santé mentale est majeur et sera durable.


On s’en doutait, les conséquences de la crise sanitaire sur la santé mentale sont majeures. Par exemple, le stress et l’anxiété s’invitent dans le quotidien de tous, les plus fragiles doivent faire face au risque de décompensation.

Dans un contexte global d’incertitude, on peut maintenant affirmer que ces répercutions s’inscriront dans la durée. Dans les prochains mois, une partie de plus en plus grande de la population va être concernée (heureusement de façon transitoire pour certains) par des problèmes psychiques.

Il faut agir à 2 niveaux :


Aider  dès maintenant les personnes qui souffrent en les accompagnant sur la durée.

Avec covidout.ch, la Fondation FondaMental Suisse a participé à la réalisation d’une web app qui accompagne de nombreuses personnes en souffrance psychologique passagère ou chronique depuis le début de la crise sanitaire. Au delà de ce soutien nécessaire pendant la « tempête », Covid-Out a été pensé d’emblée pour la longue période qui va suivre « l’après confinement », afin d’aider ces personnes lors d’épisodes moins aigus, parfois tout aussi critiques, sur le long terme.

Il est donc prévu que le site évolue et s’adapte à « l’après crise » avec de nouveaux outils qui renforceront l’interactivité et les échanges avec et entre les utilisateurs, avec l’aide de médiateurs professionnels. La volonté affichée des concepteurs est d’écouter et d’inclure les personnes dans une démarche participative. Leurs réactions, leurs idées sont déjà sollicitées, l’étape suivante est la mise en place d’un forum d’échanges et de discussions.

La poursuite du développement de Covid-Out est essentielle pour continuer à être efficacement aux côtés des personnes qui souffrent et souffriront des conséquences du Covid sur leur santé mentale. La Fondation FondaMental Suisse recherche des fonds pour financer cette phase II du projet et chacun peut participer.

Préparer l’avenir

Cela est absolument essentiel car lorsque la crise sanitaire sera passée, la société aura un besoin encore « plus visible » de la recherche en psychiatrie pour combattre la vague silencieuse qui suivra.

La Fondation FondaMental Suisse réaffirme l’importance de continuer à développer ses grands programmes de recherche initiés avant la crise, tels que : biobanque partagée, troubles bipolaires, neurofeedback, dépression, sommeil, TOC etc.  Il se trouve que l’actualité de la recherche sur le Covid-19 valide l’efficacité de la coopération scientifique internationale, le modèle choisi par la Fondation FondaMental Suisse depuis sa création.

Coopération internationale : la clé


Aujourd’hui, l’urgence de l’actualité sanitaire nous rappelle l’efficacité de la coopération internationale en matière de recherche : les avancées et les découvertes sur le Covid-19 sont favorisées par la collaboration des scientifiques au niveau mondial.

Le contexte exceptionnel de cette crise sanitaire sans précédent permet peut-être enfin de réaliser à quel point la coopération scientifique internationale, ADN de la Fondation, est aujourd’hui plus que jamais indispensable, pour améliorer la vie des personnes touchées et de leurs familles.

Participer


Tout cela n’est possible que grâce aux donateurs et partenaires qui auront mesuré l’importance d’anticiper le financement de la recherche en santé mentale. Si vous êtes ici c’est peut-être que vous mesurez cette réalité et la nécessité d’agir dès maintenant.

Donner