Quelles sont les promesses des neurosciences cliniques pour le traitement des troubles psychiatriques ? Quels sont les défis ? Existe-t-il des avantages et/ou des inconvénients du neurofeedback par rapport aux traitements traditionnels ? Comment le traitement par neurofeedback peut-il évoluer dans le futur ? C’est le Dr Tomas Ros, chercheur aux Départements de psychiatrie et des neurosciences fondamentales, Faculté de médecine, UNIGE qui abordera les enjeux de cette technique très prometteuse.

Si le sujet vous intéresse, nous vous suggérons de participer au café scientifique qui aura lieu le 3 novembre prochain à 16h, en ligne. L’échange est organisé conjointement par Meeting for Minds, avec la Société Suisse de Psychiatrie Sociale, la Coraasp et le Graap-Fondation.
Pour vous inscrire c’est gratuit et c’est ici.

Le neurofeedback fait partie des axes de recherche de coopération scientifique franco-suisse financés par la Fondation FondaMental Suisse, avec notamment un programme  & un abstract sur les symptômes résiduels du trouble bipolaire tels que la dépression ou l’anxiété.
Pour financer la recherche, c’est là.

Source & visuel : meetingforminds