Luc Mallet est psychiatre et chercheur en neurosciences. Il a été Chef de clinique-Assistant en psychiatrie au CHU Henri Mondor à Créteil puis à la Pitié-Salpêtrière à Paris. Parallèlement, il a acquis une formation en neurosciences avec une thèse d’imagerie fonctionnelle au CEA et un post doctorat en psychologie expérimentale au CNRS – Centre National de Recherche Scientifique.

En 2004, il a été recruté chercheur à l’Inserm puis promu directeur de recherche en 2009 pour étudier les aspects comportementaux de la stimulation cérébrale profonde et développer des thérapies innovantes en psychiatrie. Il dirige depuis 2008 l’équipe de recherche BEBG à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) à Paris, dont le programme de recherche vise à identifier les processus de traitement de l’information au sein des ganglions de la base en lien avec la psychopathologie, et à développer des thérapies innovantes pour des troubles sévères et résistant au traitement médical.

Il coordonne notamment un ensemble de projets de recherche translationnelle visant à caractériser la physiopathologie des comportements répétés pathologiques chez l’homme dont le Trouble Obsessionnel Compulsif. 
Il est impliqué dans de nombreuses institutions pour promouvoir la recherche en psychiatrie, et notamment à la direction recherche de la fondation FondaMental (en France).

En 2014, il a été nommé Professeur de psychiatrie à l’Université Paris Est Créteil et Professeur Associé à la Faculté de Médecine de l’Université de Genève. Il a reçu le prix Marcel Dassault pour la recherche en santé mentale en 2013, et le grand prix Philippe et Maria Halphen de l’Académie des Sciences en 2015.